Un projet Labex Arts H2H
 
Captures du monde social
Photographie sociale et documentaire des années 1930

Fonds André Kertesz - MAP

Archives du fonds André Kertész, période 1925-1936


Médiathèque du patrimoine, département de la Photographie

 

 

Dates : 1925-1936

Nature du contenu : Document d'archives. Correspondances, coupures de presse, textes, agendas.

Cote de la série : 2005/032

Nombre de documents : 3 boites contenant chacune plusieurs dossiers par années et par thèmes. 1 boîte contenant des agendas.

 

Sujets couverts :
Les archives d'André Kertész, en langue hongroise et française, pour la période allant de 1925 à 1936 (avant son départ aux Etats-Unis), retracent à la fois son quotidien d'homme et de photographe mais aussi l'image qui est donnée de lui et de son œuvre. Son lien avec le monde professionnel se laisse établir par les rendez-vous dans ses agendas, et sa correspondance avec les galeries, les éditeurs et les commanditaires. Ses différents statuts sont documentés par les papiers d'identité, ses cartes de photographe, ses inscriptions dans un syndicat. Les nombreuses coupures de presse gardées par Kertész, classées par années, reflètent la vision par ses contemporains de sa photographie et témoignent de l'évolution de son œuvre (expositions, publications...). Par la diversité et le nombre des documents gardés par le photographe, on peut aussi mettre en valeur l'implication politique d'André Kertész et son rôle au sein de la photographie documentaire et sociale. En témoigne notamment certaines archives allant de notes succinctes à des brochures étrangères, en passant par des critiques d'expositions dans la presse.
Auteurs : André Kertész et auteurs variés.


Provenance du fonds : Les archives font partie d'une donation Kertész plus large acceptée par Jack Lang en 1984 qui comprend également des négatifs et une partie de sa bibliothèque. Très complètes, elles permettent de retracer sa vie à travers des documents très variés. Elles ont fait l'objet d'un premier tri et classement par Kertész lui-même avant sa mort. La donation est acheminée en France en juillet 1986. Dans le cadre de la préparation de l'exposition Ma France présentée à Paris, en 1990, la Mission du patrimoine photographique, dont l'Association française de diffusion du patrimoine photographique est l'organisme opérationnel, sélectionne une partie de la correspondance de la période française et l'inventorie ; elle fait aussi traduire une partie de la correspondance en langue hongroise. Ces « sélections » opérées dans un but muséographique et d'exposition étaient jusqu'en 2005 la partie la plus connue des archives Kertész.
En mai 2005, l'Etat – Médiathèque de l'architecture et du patrimoine – reprend la conservation de la donation. Pour ce qui concerne les archives Kertész (cote de série 2005/032) elles sont en cours de reclassement pour leur redonner cohérence ; le plan de classement, chronologique, reprend celui établi par André Kertész du début des années 1980.

 

Communication : communicable sur demande


Classement, index : non communicable.


Numérisation : non


Lien vers d'autres fonds proches : /


Références bibliographiques : /

 

Ajouter un commentaire

Un projet Labex Arts H2H